ca:fevrier2020

CA de février 2020

  • quand : 20 février à partir de 18h
  • où : au siège de l’asso
  • présentation des comptes 2019 : vote
  • présentation du budget prévisionnel 2020
  • changement du siège de l’asso
  • retour sur les premiers mois de salariat du chargé de mission “sécurité numérique”
  • Agrément organisme de formation ?
  • stratégie de financement
  • exposé des éléments relatifs aux avocats travaillant avec d’anciens FARC
  • Formation par des intervenants extérieurs
  • Pierre Laurent Constant
  • Pierre Laurent
  • Amaelle Guiton
  • Clémentine Billé (procuration Pierre Laurent)
  • Antoine Héry
  • Marine Gout (procuration Ammaelle Guiton)
  • Grégoire Pouget (procuration Pierre-Laurent Constant)
  • Jérémy
  • Martin Clavey (retard)

Le rapport moral 2019 est présenté puis soumis au vote :

  • Contre : 0
  • Pour : 8
  • S’abstient : 0

Rapport approuvé à l’unanimité des présents et représentés.

Les rentrées financières de l“association sont de 3 types : vente et prestations de services (formations), subventions et aides privées (fondation).

Vote : (Arrivée de Martin. Il y a désormais 9 votants)

  • Contre : 0
  • Pour : 8
  • S’abstient : 1

Remarque : Nothing2Hide risque de dépasser la limite de prestations des associations (60 000 euros max ou un tiers du budget). Possibilité de créer un secteur lucratif au sein de l’asso pour respecter cette limite.

à ce jour :

Charges 2020 : 98840 €

Produits 2020 au 12 février : 856161 €

dont

  • Acquis : 85091
  • Possible : 61070
  • incertain : 710000

Bailleurs potentiels :

  • Open Technology Fund,
  • Centre de crise Syrie (en attente, recaler l’année dernière mais N2H retente sa chance en 2020),
  • RPA (digital defender program, projet ok),
  • Centre de crise Tchad (soutien à la création au média : un journaliste tchadien qui veut monter une radio, or le Tchad est une des priorités du centre de crise),
  • DRC (state department américain, pour travailler sur la zone Asie Centrale, actuellement, recherche de partenaires actuellement, rendu d’une note de trois pages, pour eux, entre 350 000 et un million)

N2H sera domicilié à la (Maison des associations et des anciens combattants) du 19e arrondissement de Paris : au 20 rue Edouard Pailleron.

Le mot du président : « c’est super de pouvoir recruter quelqu’un, c’était aussi un des buts avec cette asso »

Le chargé de mission sécurité numérique : Difficulté à trouver son rythme sur la semaine en travaillant en home office. Se demande s’il ne doit pas intégrer un espace de co-working, un collectif. En bref, un lieu avec une dynamique de travail.

Cet agrément s’avèrera utile lorsqu’il n’est pas possible de facturer par l’association les organismes avec lesquels nous travaillons : organismes publics/universités/etc.

L’asso a assez de prestations de formations, voire trop (cf point présentation des comptes 2019). Il faut désormais accélérer la soumission de projets. Un profil est actuellement pressenti pour travailler cet aspect du développement de N2H. Se pose également la question de la forme du contrat ? Consultance, CDD, CDI ?

Antoine : il faut garder de la capacité, j’aurais tendance à partir sur une prestation de service. J’aurais tendance à ne pas m’engager sur le long terme.

Grégoire : il dispose d’un carnet d’adresses vraiment intéressant, il connait les organisations en Russie, Turquie, etc. sur les droits de l’homme. Il parle russe, français, anglais.

Utilité d’avoir une personne spécialisée sur Europe de l’Est/Asie centrale ?

Président : son utilité vient du fait qu’il sait monter des projets.

Formation par des intervenants extérieurs. Trop de formations à délivrer en 2020. Jean-Marc Bourguignon ne pourra pas assurer tous les engagements de l’association.

Jérémy : il est compliqué de mettre à contribution des membres du CA. Il faudrait un pool de formateurs avec des membres du CA et personnes en dehors. Faut-il réserver la possibilité de donner des formations au nm de N2H aux membres de l’association ?

Marine : oui, une asso c’est une communauté de valeurs, en faire partie c’est aussi assurer le respect des valeurs et du mandat de l’association. Idéalement, le pool de formateurs devrait être issu des membres de l’association.

Au dernier CA : sollicitation par un cabinet d’avocats pour sécuriser communication notamment, cabinet qui défend d’anciens FARCs.

Grégoire : pas pour aller là-bas car pas de réseau.

JM : le problème réside dans le fait que le fait d’aller aider un cabinet d’avocats qui défend d’anciens FARCs (donc politique), c’est limite avec notre mandat. Ambassadeur via le Conseil de sécurité de l’ONU.

Martin : stratégiquement, pas une zone couverte par N2H. Ce n’est pas la stratégie de l’asso, mais se rapprocher de l’ONU, est- ce une stratégie de l’asso ?

En conclusion : c’est non.

Forbidden stories (projet qui permet aux journalistes de stocker des données de manière sécurisée, et s’ils meurent ou vont en prison, les journalistes continuent l’enquête) a contacté N2H pour un partenariat : vous travaillez gratuitement pour nous sur les infrastructures (type Secure Drop) et en contrepartie, on voudrait que vous formiez les journalistes dans le monde.

  • Avantages : profiter du réseau
  • Inconvénients : gratuité infrastructures, encore gonfler les prestations. C’est costaud.

JM : en termes de protection du journalisme, Forbien Stories est le plus beau projet de ces dix dernières années. Par ailleurs, Forbidden Stories est un projet aujourd’hui financièrement viable, il pourrait être possible de co candidater avec FB sur certains projets, enfin FB dispose d’un réseau énorme.

Antoine : il faut foncer, mais inclure un rapport de force. Il faut faire payer une partie.

Conclusion : on y va.

Paris, le 20 février 2020.

  • ca/fevrier2020.txt
  • Dernière modification: 2020/09/02 16:16
  • de barbayellow